Limiè kréyol : quand le Vauclin valorise la langue créole

   Contrairement à ce que racontent certains blogs à longueur de temps, pour les tourner en dérision, les efforts actuels de la CTM pour valoriser le créole ne sont pas du tout quelque chose de nouveau.

   Par exemple, depuis une vingtaine d'années, la municipalité de Trinité organise chaque fin octobre un festival appelé "RABOURAJ" centré sur la langue et la culture créoles, festival au cours duquel une Dikté Kréyol télévisée est organisée. Aujourd'hui, c'est au tour de la municipalité du Vauclin de s'engager dans la revalorisation de notre langue à travers le Festival Limiè Kréyol dont on trouvera le programme ci-après...

Media / Document
Document

Connexion utilisateur

Commentaires récents

  • Et les presque 40.000 Gazaouis massacrés, ne sont-ils pas "en décomposition" ?

    Crimes de guerre sans limites...

    abdou thiam

    15/07/2024 - 19:51

    Ecoles éventrées ,marchés bombardés ,hopitaux et leurs patients pulvérisés,immeubles atomisés ,or Lire la suite

  • Le PPM et le GRAN SANBLE sont-ils encore légitimes à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) ?

    Boxe et politique ?

    MARTIN T@M@R

    13/07/2024 - 10:04

    Autant savoir de quoi on parle : un knock down, c'est le boxeur à terre, ne serait-ce qu'un genou Lire la suite

  • « “Dégage au bled”, “pourriture d’Arabe” : depuis le 9 juin, les racistes n’ont même plus peur de la honte »

    A bas le racisme anti-blancs!!!!!

    abdou thiam

    10/07/2024 - 14:15

    La lutte contre ce racisme doit etre indissociable du pernicieux racisme anti-blancs qui se propa Lire la suite

  • 10 jeunes Renois premiers au concours d'entrée à Polytechnique

    MECHANTE BLAGUE

    Albè

    08/07/2024 - 08:09

    Cet article est une méchante blague, je suppose...

    Lire la suite
  • Martinique : Papa De Gaulle, Papa Mitterrand et Papa Mélenchon

    Réponse à tyler durden

    abdou thiam

    06/07/2024 - 08:25

    L'un des problèmes soutenus dans l'article et que je partage ce n'est pas que les Antillais parti Lire la suite